UN LIVRE EST QUELQU’UN

Ils nous ont écrit :

2016-02-26 21.49.20

Le 10 septembre 2016 (Fête de l’humanité)

Merci pour la force de votre spectacle ; enfin une intensité d’acteur à la mesure de Hugo… L’audace de proférer, de lever la tempête… Mais sans viser le pouvoir sur nous, spectateurs…! Tout cet élan, dans l’urgence de nous pousser sur l’océan des capacités humaines, une fois embarqués tous ensemble dans l’utopie. Pas celle de l’improbable! Non: l’utopie des égaux, l’utopie en amitié (ainsi que le suggère la fantaisie du violoncelle gonflé comme une voile et jouant de ses volutes, en contremonde aux rafales sombres du sordide)… Tout cet élan, dans l’urgence de nous sauver du désespoir, malgré la tourmente. Car l’homme-océan nous pousse à surmonter les forces qui nous dépassent pour faire advenir l’humain.
Get back to reality: reach your dreams !

Soizic

Le 27 février 2016 :

Encore merci d ‘avoir ouvert une porte sur des possibles !
Bien cordialement
Geneviève Déjardin  (enseignante et sculpteur )

Le 29 février 2016

Bonjour Laurent,
Je voulais te redire combien je trouve votre démarche très
intéressante. Un grand merci à toi de faire que ce texte nous
parvienne et qu’il nous parvienne bien. Vraiment, c’est sain,
encourageant de faire exister ces moments de pensée dans une expression
artistique.

Céline Caussimon

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s