Témoignage du bloggeur et photographe Pascal Therme

DEMAIN NE PEUT ATTENDRE ! Manifeste pour un temps présent, établi par Laurent SCHUH sur des textes de Victor HUGO extrait de son William Shakespeare ; présenté à la Fête de l’Humanité ce Samedi 10 Septembre.

Une magie incantatoire a succédé à la fureur de la cause et à l’immense interprétation de Laurent Schuh, accompagné par le violoncelliste Marc Lauras, donnant des ailes aux spectateurs en fin de représentation. La ferveur de l’engagement, les problématiques modernes évoquées déjà il y a plus de 150 ans sur la conjonction Arts et Sciences, sur la lumière devant éclairer une humanité en route vers des soleils d’éternité, quand son combat politique contre le capitalisme sauvage du 19 siècle tendait à l’émanciper de la misère et de l’obscurité ont fait ce chant prométhéen pour l’avenir de l’Homme.
Laurent Schuh est un tribun digne, enthousiaste et militant de cette cause juste et noble trempée dans son exposition par la langue puissante et insurrectionnelle d’Hugo dont la Modernité est toute actuelle et surtout URGENTE. Le monde dans sa barbarie n’a pas plus changé depuis qu’il nous faille, pauvres et insurgés, repartir en campagne, mais doués, cette fois de toute cette définition de combat, portée par toute la présence du texte, du chant, de la partition musicale, et du sens profond du texte hugolien rendu à son point d’incandescence et de révolte habile par les puissances qui vibrent au cœur de l’homme juste, de l’acteur, du passeur, de Laurent Schuh. Merci de cette superbe habilité qui fait encore l’homme, pour demain et qui doit absolument innerver nos sensibilités, nos actes, nos engagements…Hugo, le grand Génie. Aimer c’est Agir…
Courrez vers ces lumières enthousiastes, vous sourcer à l’intelligence active douée des sensibilités solaires, quand le grondement du tonnerre suit la foudre et que le siècle naissant traverse de nouveau une nuit à défaire contre-nature.
Buvez cet élixir de feu, ce cordial qui régénère et qui fortifie l’appétence de l’agir dans l’Amour…
©Pascal Therme

Ce diaporama nécessite JavaScript.